Il est 10 heures du matin, nous sommes le jeudi 21 mai et l’équipe de GuestToGuest pousse les portes du Cabaret Sauvage, situé au cœur du parc de la Villette, privatisé à l’occasion de la OuiShare Fest 2015.

L’endroit semble avoir été choisi à la perfection, le temps est radieux, ce qui rend les installations dehors encore plus plaisantes. Nous sommes accueillis par un espace de co-working, et un coin librairie où les derniers livres sur l’actualité de l’économie collaborative sont disponibles à la vente.

IMG_3290

Quelles conférences choisir ? Partagés entre le Circus, le camp A et B, la péniche cinéma et le studio, le choix s’avère difficile. Les sujets traités par les intervenants sont particulièrement intéressants cette année mais le temps est compté. En moyenne, trois conférences ont lieu au même moment.

Sur la péniche cinéma, on peine à trouver une place pour assister à la conférence Agile Games : a collaboration trip d’Anaïs Victor, française, installée au Vietnam. Ludique et participative, la conférence se compose en deux temps : Anaïs raconte le tournant dans sa vie professionnelle lorsque le concept du « no manager » a été mis en place dans son entreprise. Elle a développé des jeux du programme Agile qui favorisent l’entraide entre les employés et qui montrent qu’une entreprise sans manager favorise un travail plus collaboratif et moins stressant.

ouisharefest15, anais victor, agiles game

Le temps d’échanger quelques mots avec les participants, et l’on se retrouve au Circus pour les conférences de Juan Urrutia et David de Ugarte, de Ronald Van Den Hoff sur le thème de la Serendipity, et celle de Juan Cartagena intitulée* 6 future challenges of the reputation society*. Chaque conférence est illustrée en temps réel par des dessinatrices.

ouisharefest15, Ronald Van Den Hoff, serendipity, ouisharefest15,

La pause déjeuner arrive. Tout a été pensé pour les personnes venues seules à l’évènement. Un coin « lunch blind date » permet de laisser une trace de votre passage par écrit, où vous donnez un rendez-vous à un inconnu. Celui qui piochera au hasard votre papier, devra vous trouver pour partager le déjeuner. Nous avons eu la chance de piocher un mot de Charles Eisenstein. Nous sommes donc partis à sa recherche mais sans succès ! Pas si grave, car nous étions assis à la première rangée lors de son Workshop After capitalism ? Let’s reinvent everything! qui a eu lieu plus tard en fin d’après-midi.

ouisharefest15, lunch blind date,

Les stands de nourriture ne manquent pas, il y en a pour tous les goûts ! Giromela, entreprise qui s’occupe de placer les Foodtrucks pour l’évènement, a choisi ce midi-là un camion spécialisé dans les burritos Señor Boca. Un vrai délice !

Les rencontres vont bon train, on échange beaucoup mais surtout bien à la OuiShare Fest. Après avoir (enfin !) rencontré les Sharing Bros, qui nous racontent leur super expérience GuestToGuest au Brésil, on se détend autour du stand de musique coopérative. Ici, pour apprécier les vinyles mixés par Solar sound system, il faut pédaler. Le son marche à l’énergie solaire et grâce à celle produite par les deux vélos.

ouisharefest15, sharing bros ouisharefest15, solar sound system,

Mention spéciale pour le stand de notre partenaire, la MAIF qui permet de s’interroger sur ce qu’est une société collaborative, tout en dégustant une succulente crêpe. Ne repartez pas sans votre T-Shirt, généreusement offert, si vous vous laissez prendre en photo par Béranger !

ouisharefest15, MAIF, economie collaborativeLes trois jours de rencontres et de partage touchent à leur fin mais le Cabaret sauvage ne désemplit pas. Une longue queue se créée devant le stand pour confectionner soi-même ses mojitos (collaboratif, toujours !) et la foule acclame les musiciens et danseurs d’Aquarela, venant de l’école de samba de Paris. La fête peut commencer.

ouisharefest15, Guesttoguest, lost in transition,***Toutes les photos sont sur notre Facebook***

1417798619_pencil Farah fait partie de l’équipe Marketing. Passionnée par les langues et le voyage, elle a vécu à Rome et à Cologne en Allemagne.